Fil rouge de l’été : laisser un peu d’herbes folles dans votre gazon

Tondre sa pelouse toute les semaines, ce n’est pas forcément la fête pour les insectes qui y vivent. Avez-vous déjà pensé à laisser une bande non tondue au fond de votre jardin pour que quelques fleurs sauvages puissent s’y épanouir et ainsi servir de réservoir pour les insectes pollinisateurs ?
Cela s’appelle la tonte différenciée.
Peu d’entre nous sont adeptes de cette partie « laissée aux insectes », un jardin non tondu entièrement fait négligé, non entretenu. Et pourtant, si vous prenez le temps d’observer la diversité qui s’installe rapidement dans ces zones non tondues, vous serez surpris.
Non seulement vous verrez de nombreux insectes, papillons et autres pollinisateurs coloniser cette partie du jardin, mais en plus, cela représente un réservoir de nourriture pour les oiseaux en plein nourrissage.
Nous sommes trop habitués à une nature apprivoisée, domestiquée, régulée, répondant à nos critères d’entretien, que nous en oublions que nous pouvons aider la biodiversité au fond de notre jardin…
Applicable également dans les grands parcs et jardins recevant du public, cette tonte différenciée, bien expliquée peut apporter une nouvelle vision au public qui fréquente les parcs publics.
Vous pouvez consulter ces vidéos sur la tonte différenciée : https://www.youtube.com/watch?v=fLzX9iYOj_4
https://www.youtube.com/watch?v=r471XfgMzws
https://www.youtube.com/watch?v=lp5DXIV_FS0
https://www.youtube.com/watch?v=rCfYEP_0K_o
S.V.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *