La Gazette de Vaulnaveys

La Gazette de Vaulnaveys

Blog indépendant d'information locale

CitoyennetéEnvironnementInformations administratives

Tri des déchets alimentaires : ce qui va changer

Vendredi soir, à la salle polyvalente de Vaulnaveys le haut a eu lieu la présentation de la nouvelle donne en matière de tri des déchets alimentaires. En effet, pour suivre la règlementation européenne en matière de tri des déchets, les communes doivent mettre en place un système de tri des déchets alimentaires. L’objectif étant à l’horizon 2030, de diminuer de 30 % les ordures ménagères.
Mr le Maire, Jean-Yves Porta, une partie de l’équipe municipale, Mr Coiffard, vice président de la Métropole ont accueilli une vingtaine d’habitants et habitantes et ont assisté à l’exposé des personnes du service tri de la Métro concernant l’arrivée de ces nouveautés. S’en est suivi un temps d’échanges et de questions/réponses très enrichissant.
La métro, sur tout le territoire concerné, met en place un nouveau système pour la collecte des déchets issus du tri alimentaire. Jusqu’à présent, vous pouviez mettre dans la poubelle ménagère (non triée), vos déchets alimentaires (épluchures de fruits et légumes, coquilles d’oeufs, restes de repas). Désormais, ce ne sera plus possible.
Dès le 2 octobre, des messagers du tri passeront en porte à porte (de 12h à 14h et de 17h à 20h) afin de vous informer des nouvelles conditions de tri et vous proposer un composteur ou un bio seau et des sachets afin de trier vos déchets alimentaires.
En fait, 2 cas de figures se présentent :
– 1 : Vous habitez en immeuble : vous ne pouvez pas avoir de composteur donc, vous vous verrez remettre un bio seau ainsi qu’un rouleau de sacs compostables. Votre immeuble sera équipé de containers marrons dans lesquels vous déposerez vos bio sacs. Lesquels containers seront enlevés une fois par semaine (le jeudi). Vous pouvez également vous procurer auprès de la Métro un lombricomposteur sous certaines conditions.
– 2 : Vous habitez en maison individuelle : vous aurez un composteur. Pas de ramassage, pas de bacs marrons réservés aux habitants de zones restreintes où les habitants ne peuvent pas mettre un composteur. Les messagers du tri de la Métro passeront dans chaque foyer, pour vous expliquer le nouveau système de compostage et vous remettre un composteur (en bois auto clave ou en plastique recyclé), d’une contenance de 400 l ou 600 l.

Il y aura également dans certains quartiers, mais pas de façon majoritaire, des sites de compostage partagés (souvent à côté de moloks de tri déjà en place). Ces sites de compostage étant gérés par des habitantes et habitants volontaires formés par la Métro. A ce jour, les sites ne sont pas encore clairement identifiés.

Les collectes des containers marrons dans lesquels vous aurez mis vos déchets alimentaires iront dans une unité produisant du biométhane qui servira à terme à faire rouler la plupart des camions de service de la Métro, ainsi que quelques bus.

Il sera assuré un suivi de la poubelle de tri des déchets alimentaires ainsi que des autres poubelles (ordures ménagères et tri sélectif). Ce suivi, avec des contrôles aléatoires permettra de se rendre compte si les recommandations en matière de tri sont bien respectées et éventuellement de prévenir les usagers des erreurs relevées. Ce système est déjà en place depuis octobre 2022, mais il va s’intensifier.
Rappelons que le tri mal effectué peut être source de danger, pour les employés de la Métro (coupures possibles avec du verre placé dans les ordures ménagères) ainsi que pour les bâtiments (risque d’incendies si présence de piles non triées).

Vous avez encore des doutes ? Vous pouvez contacter la Métro ou même mieux, suivre un stage de compostage ou de lombricompostage…
Contacts : 0 800 500 027 www.lametro.fr https://www.facebook.com/grenoble.alpes.metropole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *